vendredi 23 août 2013

Légende urbaine : on ne soigne pas les dents de lait.

Cette légende a encore de beaux jours devant elle, vu le nombre de praticiens qui refusent de voir un enfant de moins de 10 ans pour des soins ou des parents qui pensent qu'ils ont autre chose à faire.

Techniquement la sécurité sociale "offre" un bilan de prévention à tous les enfants de 6,9,12,15 puis 18 ans. Donc généralement on soigne les enfants à partir de 6 ans, sauf si leurs parents les amènent avant. 

Parfois je vois des enfants de 4-5 ans, souvent ils viennent en contrôle avec leurs parents, et tout est ok.

D'autre fois ils viennent car c'est la cata intégrale et on sait qu'on est pas rendus

Souvent on se demande comment leurs parents ont pu laisser la situation se dégrader à ce point. Quand un enfant a un cratère sur chaque dent, on peut se questionner sur son alimentation, est-ce qu'il se plaint à chaque repas, est-ce qu'il peut manger des aliments durs .... Certains y voient une forme de maltraitance de laisser son enfant souffrir en attendant que ça passe (ou surtout en ne prenant pas rendez-vous).

Les dents de lait contrairement à la légende ne tombent pas toutes d'un coup à l'école primaire.



Les incisives par exemple tombent entre 7 et 9 ans et sont remplacées entre 7 et 10 ans par les définitives. Parfois elles viennent plus tôt sur l'arcade mais c'est rare, souvent elles viennent après l'éruption des premières molaires définitives (dents de 6 ans).

Les autres dents sont remplacées au fur et à mesure entre 9 et 14 ans en fonction de la place sur l'arcade dentaire. Les canines sont généralement les dernières dents définitives à se mettre en place, c'est pourquoi souvent si l'espace est trop étroit elle poussent de travers dans la gencive.






Un enfant qui ne présente pas de caries dentaires n'est pas exempt de rendez-vous annuel chez le dentiste. D'une part parce que ses parents ne sont pas forcément dentistes et n'ont pas vérifié avec une sonde si toutes les dents sont saines mais d'autre part parce qu'il faut très vite déceler les problèmes orthodontiques à venir.

Entre 6 et 9 ans on peut encore faire ce qu'on appelle des traitements préventifs ou interceptifs, qui évitent de lourds traitements orthodontiques à venir (voir chirurgicaux à l'âge adulte). 

Qu'est-ce qu'on intercepte ? Ce qu'on appelle dysfonctions (respiration/ventilation anormale, position anormale de la langue ) et parafonctions (utilisation de la tétine, pouce, mordillement doudou ...). Ces anomalies peuvent être irréversibles si elles ne sont pas traitées avant la fin de la croissance de l'enfant et entraînent le plus souvent des problèmes d'ordre masticatoire, et ventilatoire (voir des problèmes de sommeil puis de concentration).

Quelques exemples :




Dyharmonie dento-maxillaire ou Encombrement dentaire




Tout ces problèmes fonctionnels seront traités par l'orthodontiste (qui n'intervient pas que sur les dents définitives) ou par un chirurgien-dentiste qualifié.


Update :

14 commentaires:

  1. Très intéressant... Mais encore du travail pour changer les mentalités. Ma fille de un an a déjà ses 8 incisives et est en train de sortir 4 molaires d'un coup (ouille pour elle et pour nos nuits)... Donc mon réflexe est de dire à mon mari qui retourne chez la dentiste la semaine prochaine de prendre rdv pour un premier contrôle. Pas de souci pour lui au contraire, mais quand j'en parle à des amies elles me disent que ça ne sert à rien....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Généralement je demande aux parents que je soigne de me ramener leurs enfants à partir de 4ans pour se familiariser avec le cabinet et les instruments. Avant je fais plus une vérification rapide avec l'enfant assis sur son parent sinon c'est un peu effrayant pour eux.
      Sauf bien sûr si il y a des douleurs ou des antécédents de syndrome du biberon dans la famille. Dans ces cas-là je préfère surveiller parfois juste pour prescrire du fluor.

      Supprimer
  2. C'est quoi le syndrome du biberon?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://docteurcarie.blogspot.fr/2012/12/le-syndrome-du-biberon-cest-quoi.html

      Supprimer
  3. Ma petite soeur a deux dents qui sont tombés quand elle avait 4ans. Maintenant elle a 5ans et une autre dents qui bouge


    j'ai une question : les molaires sont des dents de laits ? J'ai une énorme carie qui me fait souffrir, aucun médoc soulage sa, ni les clous de girofe ou quoi que se soit... C'est une carie sur une molaire. La molaire peut tomber ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains enfants sont en avance et d'autres en retard. Les âges donnés sont des moyennes ou des normes, nous sommes chacune des individus singuliers donc on peut toujours être en dehors des statistiques.
      Quand à votre dent, sans examen buccal ou radiologique, c'est impossible de donner un diagnostic/pronostic, le mieux est de consulter.

      Supprimer
  4. Bonjour
    y a t'il un risque a ne pas soigné les dents de lait?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, les dents de lait de ma fille, après qu'elles sont tombées, se cassent toutes en deux, alors qu'elles ne semblent pas cariées. Est-ce anormal ? Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dent sous-jacente "exfolie" la dent de lait, parfois ça donne une dent coupée en 2.
      Dans tous les cas si la dent tombe c'est sans conséquence (à part pour la conserver c'est moins joli). Si il reste un morceau dans la gencive, il remonte progressivement (enfin sur plusieurs mois).

      Supprimer
  6. mon enfant de 2ANS 1/2 A LE syndrome du biberon de lait . je viens de l apprendre vendredi matin par mon médecin qui m as diriger vers les urgence dentaire. qui n ont rien fait, mon bebe a des douleurs atroce dues au caries et on m as donner un rdv en juillet. je cherche d urgence un spécialiste qui puisse vite agir et opérer ses dents. pourriez vous me conseillé??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous conseille de commencer par les pages jaunes ou internet.
      Par exemple cherchez un centre hospitalier universitaire avec un service d’odontologie pédiatrique ou un pédodontiste.

      Supprimer
    2. Bonjour, les dentistes que j'ai vu, viennent de mettre un nom sur le problème des dents de mon fils de 3ans (dysplasie dentaire ou syndrome du biberon) moi ils disent et appellent sa comme ils veulent moi je veux qu'il arrête de souffrir .C'est pour cette raison que je pars lui faire enlever ces dents (12 voir plus) à Robert Debré à paris (je vis en Martinique)
      Je suis très contente mais très inquiète je ne sais pas comment sa ce passe :va t'il avoir mal a son réveil ,va t'il pouvoir manger et surtout est ce qu'on lui met tout de suite le même jour une prothèse pour garder l'emplacement pour les dents définitives ? si non combien de temps il faut attendre après l'extraction des dents pour mettre cette prothèse?
      voila les différentes questions que je me pose...
      merci pour vos réponses
      véronique maman de canouan

      Supprimer
    3. Les dysplasies et les caries sont 2 choses différentes. Pour les premières la cause est intrinsèque, la seconde extrinsèque. On peut prévenir la carie, la dysplasie est acquise au contraire.

      Pour ce qui est des suites opératoires le mieux est de vous rapprocher du stomatologue qui va pratiquer l'intervention.

      En tout cas il ne devrait pas avoir mal, si ce n'est en mangeant, et oui il pourra manger mais mixé/mouliné. Il ne pourra pas mâcher sur les crêtes.

      Supprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget