vendredi 20 février 2015

Légende urbaine : finir ses repas par un produit laitier protège les dents.


Pour une fois une légende urbaine qui n'en est pas une !

Oui les produits laitiers protègent les dents de l'attaque carieuse. Mais dans certaines conditions.

Vous le savez chez le jeune enfant, la consommation régulière de boissons sucrées dont le lait provoque le syndrome du biberon (qui n'est pas liée au contenant mais au contenu).

Une consœur (Dr Amandine Neveu) a fait sa thèse d'exercice sur le lien entre allaitement maternel et caries. Si l'allaitement prolongé doit être encouragé, il faut savoir que le brossage et la surveillance des dents temporaires doivent être accru.
Les caries se développent plus facilement avec des apports alimentaires fréquents mais il est difficile d'imposer un rythme de tétées quand l'allaitement est à la demande. La nuit étant la période propice de développement des caries car le flux salivaire est au plus bas (Je ne sais pas si des études ont étés menées concernant les nourrissons qui ont un cycle jour/nuit inversé et dorment plus le jour).
L'idéal serait de stopper les tétées nocturnes après l'apparition des premières dents de lait. Mais nous savons que nous les parents ne décidons pas si l'enfant va faire ses nuits ou non (ni si il a faim ou non).
Il faudrait alors brosser les dents après chaque tétée (bon courage). 
Mais (enfin une bonne nouvelle) l'allaitement prolongé éviterait la consommation d'autres liquides via le biberon (les jus de fruits, sodas ...), évitant ainsi les "caries du biberon" dues à la prise prolongée et fréquente de boissons sucrées (qui d'ailleurs est souvent plus longue dans le temps que l'allaitement)(mauvaises habitudes oblige un enfant qui boit souvent autre chose que de l'eau entre les repas continue souvent après l'âge de 2 ans).

Par ailleurs la consommation  de lait aurait un rôle protecteur uniquement pour les enfants qui mangent beaucoup de sucreries avec une mauvaise hygiène bucco-dentaire et une absence de supplémentation en fluor (oui ça fait beaucoup de critères). Il n'y a pas de différence chez les enfants qui ont une consommation de sucre faible ou modérée. 

Prends un laitage (comme dirait ma mère)


Mais il n'y a pas que le lait, les fromages ne sont pas sucrés (en général), les yaourts natures non plus (ou très peu).
L'OMS  reconnaît d'ailleurs le rôle de la consommation de fromages dans la prévention des caries (en plus des mesures d'hygiène bucco-dentaire bien entendu).
Il suffirait de 5 g de fromage par jour après le petit-déjeuner pendant 2 ans chez les enfants pour prévenir les caries 


Comment cela fonctionne t'il ?

Petit rappel: la couche superficielle de la couronne dentaire est constituée d'émail qui est lui-même l'assemblage de cristaux d'hydroxyapatite.
Ce cristal est constitué d'ions Phosphate et Calcium.

Molécule composant émail sans et avec apport de fluor




Quand l'émail subit "l'attaque carieuse" (sucre +environnement acide + bactéries et toxines), le cristal se dissout. Les ions phosphate et calcium se retrouvent en suspension à la surface des dents. 
Ses ions peuvent précipiter à nouveau en une couche de phosphate de calcium. 
Finir son repas par le produit laitier) permet d'apporter des ions calcium et phosphate supplémentaire, favorisant ainsi une meilleure reminéralisation de l'émail.

Reprécipitation de la surface dentaire

D'après une étude (Effect of consuming different dairy products on calcium, phosphorus and pH levels of human dental plaqueEuropean Archives of Paediatric Dentistry ; 13(3):144-148),  les fromages et les yaourts augmentent la concentration en ions phosphate et calcium dans la plaque dentaire (pellicule fine molle adhésive à la dent) ce qui expliquerait leur rôle anti-caries (effet cariostatique) . 

 Mécanismes par lesquels les fromages seraient cariostatiques 



Tous les produits laitiers ne sont bien sûr pas équivalents. Pour l'effet protecteur, il faut privilégier les laitages riches en calcium et éviter les laitages aromatisés (aux fruits ou autres).






Les produits dérivés:

La marque GC commercialise sa pâte Tooth mousse composée de dérivés de caséine de lait (protéine de phosphate et calcium amorphes) qui associés à du fluor apporte une protection efficace contre les caries.
L'inconvénient de ce produit étant qu'il est contre-indiqué aux patients intolérants aux protéines de lait. 
L'avantage étant que contrairement au fluor, il n'y a pas de risque de toxicité en cas d'application/ingestion accrue.
Le traitement avec cette pâte permet de traiter les caries débutantes par la reminéralisation induite de l'émail (au stade avant la cavitation quand l'émail est blanc crayeux). 
.


En résumé croquez des pommes puis finissez par un morceau de fromage. 






lundi 16 février 2015

Lassitude

Moi qui aime mes petites habitudes, je n'aime pas trop cet hiver, trop de lassitude, trop peu d'envie d'aller travailler le matin.

Certaines choses sont immuables, je suis lassée de l'équipe (du titulaire à l'assistante) mais je me dis que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs et je ne pense pas retrouver en proche banlieue un cabinet où j'aurais les mêmes conditions de travail. D'accord peut-être que j'aurais une assistante qui arrivera avant et repartira après moi, et qui viderait mes poubelles sans me faire passer pour une ingrate (et qui ferait la stérilisation sans attendre que le bac déborde) mais aurais-je toujours aussi peu de temps de transport ? (oui 30 minutes je trouve ça peu), aurais-je le droit de dire "ce soir je pars plutôt j'ai un problème avec la nounou" sans qu'on ne me fasse de remarque ?

J'ai du mal à aller travailler mais c'est la saison. Pas de vacances en perspective, les fêtes qui me maintenaient en état d'excitation sont passées et loin. Plutôt que de continuer à me complaire dans ma routine j'ai programmé tous mes mini-breaks. Je n'irais peut-être qu'en Normandie, mais au moins on changera d'air !

Vous l'aurez compris, j'aurais  bien voulu hiberner, et me réveiller avec les cerisiers en fleurs !

En tant qu'insatisfaite chronique, j'essaie de soigner ce côté parisienne que je n'aime pas (i love rien i'm a parisien)  et me concentrer sur le positif,  une de mes résolutions de l'année.

Une erreur est survenue dans ce gadget