vendredi 29 juillet 2016

Ça avait pourtant très mal commencé

Il était arrivé avec le classique mais néanmoins peu engageant "mon ancien dentiste m'a bousillé les dents". Le fameux "on m'a fait un détartrage puis j'ai eu plein de trous dans les dents".
Il a été bien difficile de lui faire admettre que les caries étaient là AVANT le détartrage, mais que nettoyer les dents n'a fait que les révéler.
Comme souvent le problème des patients de ce type (c'est à dire douloureux et sur la défensive) c'est que tu n'as le droit à aucune erreur.
Je ne parle pas d'erreur médicale ou de traitement, ça personne n'y a le droit, ça reste des accidents.
Je suppose les erreurs de jugement. A savoir commencer par telle ou telle dent.
Comment déterminer quand un patient a plus de 10 dents à soigner laquelle est la plus urgente ?
On le sait tous, ces bouches sont des cocottes-minute prêtes à exploser. Le patient n'a pas mal avant de venir mais tu peux être sûre que le lendemain des soins il aura mal PARTOUT. 
Donc forcément j'ai débuté par une carie et il a continué à avoir mal, ça n'était pas la même dent mais pour lui le résultat était le même. Il n'avait pas confiance, devenait limite agressif, de mon côté je redoutais de le voir en rendez-vous, je priais presque pour qu'il les rate. 
L'assistante me disait "plus vite commencé plus vite fini", j'avais envie de lui dire que ce n'était pas elle qui était face à ses doutes et ses résistances. Que j'étais sur mes gardes, que ça me stressait de ne pas réussir à l'anesthésier correctement. 
Et puis on y est presque un après à poser les couronnes à lui rendre le sourire qu'il m'avait demandé. A voir le bout du tunnel alors qu'il paraissait si impossible à atteindre. 

M est tout petit quand je le vois pour la première fois. C'est un des premiers patients que je soigne allongé sur le ventre de sa maman. Il a des caries partout il faut temporiser. Impossible de faire des soins corrects sur cet enfant qui ne parle et ne comprend pas le français. Qui ne reste pas en place 10 minutes. Qui est anxieux (d'autant plus qu'il est dans un monde nouveau et où il ne peut pas communiquer).
Un jour (un an plus tard) il est arrivé et est monté seul sur le fauteuil. Il m'a autorisée à utiliser de l'eau avec mes instruments rotatifs et donc à prendre l'aspiration (dont le bruit le dérangeait). J'ai même pu faire une anesthésie. C'était une grosse victoire pour moi de passer de soins de confort où je mettais des pansements en attendant à des vrais soins où je traitais la carie pour de bon. Maintenant nous ne nous voyons plus parce qu'il souffre mais parce que j'ai programmé le rendez-vous. Quel progrès en un an !

J'en ai plusieurs des cas comme ça où j'avais envie de baisser les bras face à la charge de travail à produire, aux nombreux soins préparatoires à la remise en l'état du sourire, cette fameuse parenthèse où tu comptes les traitements canalaires comme les kilomètres déjà courus et où tu comptes ceux qui restent. Allez plus qu'un et c'est fini. Cette étape est la plus longue, le patient voudrait que ce soit fini en claquant des doigts maintenant qu'il a décidé qu'il était temps de se prendre en main. Mais qu'est ce que c'est beau quand on a enfin terminé et qu'on se dit qu'on a bien travaillé.


2 commentaires:

  1. Parfois je me demande pourquoi je te suis, et puis je lis des billets comme celui-ci et ça me fait du bien de voir mes rendez-vous chez le dentiste vu de l'autre côté. Je vois pourtant mon dentiste au minimum 1 fois par an et puis il y a 6 mois un bout de dent qui tombe et je découvre qu' il avait quitté son cabinet sans prévenir et sans être remplacé. Mon nouveau dentiste n'en fini plus de soins en profondeur dont je ressors à chaque fois en ayant plus mal qu'en y rentrant.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je suis désolée de débarquer comme ça, mais j'ai besoin d'un petit conseil.
    En fait je suis au Cameroun et je ne rentre en France que fin septembre. Le problème c'est que j'avais fait soigné une dent il y a peut etre 6mois, 1an je sais plus. Une grosse carie et la dentiste avait obstrué le trou probablement avec de l'amalgame (je n'en sais rien, je ne suis pas dentiste xD)
    Bref tout ca c'est parti aujourdhui. Donc j'ai un trou dans la dent. Et un assez gros en réalité.
    Est ce que vous pensez que ca peut attendre mon retour en France ? avec brossage des dents matin et soir et bain de bouche eludril matin et soir ? En arretant le sucre et tout ca ? Ou faut il que j'aille voir un dentiste au Cameroun ?
    Est-ce possible de poser quelque chose de temporaire, pour éviter que quelque chose ne reste dans le trou et ne s'infecte ?

    Merci merci.
    A bientot j'espère !

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget